10 idées pour occuper les enfants pendant un long trajet

Qui dit « vacances en famille » dit « trajet en famille » et donc menace élevée d’enfants qui trépignent d’ennui ! Voici 10 idées pour les occuper facilement et profiter du plaisir du voyage en voiture...
10 idées pour occuper les enfants pendant un long trajet
©Imgorthand/iStock

1. Leur musique préférée

Concoctez une playlist des chansons préférées de vos enfants. N’oubliez pas de mélanger les titres pour les petits et les grands afin qu’il y en ait pour tous les goûts. Vous pouvez même lancer un blind test familial.
À prévoir : un lecteur MP3 à brancher sur l’autoradio ou à écouter avec un casque (prévoyez-en deux pour le blind-test).

2. Le goûter qui donne du courage

Il permet de rythmer un peu le trajet et donc de faire passer le temps plus vite. En cas de mal des transports, prévoyez en plus des petits bonbons, sucettes, chewing-gums.
À prévoir : de l’eau, de l’essuie-tout, des produits emballés qui ne font pas trop de miettes (gourdes de yaourt, pains au lait, fruits…).

3. Les livres pour s’évader

Idéal pour les plus de 6-7 ans qui aiment se plonger des heures dans la lecture mais aussi les petits qui raffolent des histoires racontées par les plus grands. Une seule condition : vérifier que vos enfants n’ont pas mal au cœur lorsqu’ils se concentrent sur un livre pendant le transport.
À prévoir : des ouvrages ou des magazines jeunesse qui regroupent plusieurs histoires pour éviter de partir « trop chargés ». Une astuce pour les plus petits : les CDs qui racontent l’histoire avec le livre à feuilleter en même temps.

4. Les petits jeux rigolos

Charades, chifoumi, ni oui ni non, petit bac… : piochez dans votre mémoire d’enfant pour retrouver les classiques qui marchent toujours.
Pour les plus de 7 ans, pensez aux devinettes « Qui suis-je ? » : on pense à un animal, une personne, ou un personnage de dessin animé et les autres posent des questions chacun à leur tour pour deviner de qui il s’agit. L’avantage : toute la famille peut jouer !
Avant le départ, préparez une chasse au trésor en établissant une liste de choses que l’on peut voir sur la route (camping-car, voiture verte, vache, éolienne…) ; dès que l’une d’elles est repérée, on coche la case !

5. Les loisirs créatifs

Si vos enfants aiment se servir de leurs mains, c’est le moment de sortir tous les kits de loisirs créatifs qui dorment dans les placards à la maison ! Coloriages, tampons et gommettes pour les petits. Fabrication de rainbow loom, de pompons, origamis pour les plus grands… Tout est permis à condition d’amener le matériel adéquat et de prévoir une petite boîte pour tout ranger.

6. La séance détente

Apprenez à vos enfants à respirer profondément, à décontracter leurs muscles, à boire régulièrement, à observer le paysage : les champs, la mer, le ciel.
Dans la voiture, vous pouvez mettre de la musique zen.

7. Le scénario « aventurier »

Vous partez à la découverte d’une région ou même d’un pays. Pensez à inclure vos enfants dans l’aventure ! Emmenez une carte pour leur montrer le trajet et éventuellement les escales qu’ils peuvent noter au feutre. Prêtez ou lisez-leur votre guide touristique pour expliquer l’histoire et la culture de la contrée explorée. Au retour, le trajet peut aussi servir à relire et peaufiner le petit livre !

8. Les DVDS et les jeux vidéo récompenses

Pour les plus de trois ans, ne vous privez pas d’emporter une tablette ou un ordinateur portable avec quelques dessins animés et des jeux adaptés à leur âge. Cela peut vous sauver en cas de retards ou d’embouteillages.

9. La sieste bien méritée

Tout dépend de leur âge et des horaires de voyage mais ne négligez pas cette option toute simple ! Pour les plus de 6 ans, appelez cela « temps calme », ils accepteront plus facilement.
À prévoir : le doudou préféré, un petit oreiller de voyage, une petite couverture douce (un pull d’adulte ou un châle feront l’affaire) et des pare-soleils.

10. L’ennui qui fait grandir

Les pédopsychiatres s’accordent à le penser : l’ennui est le point de départ de l’imagination et de l’autonomie. Ne culpabilisez donc pas trop s’il y a des temps morts. C’est aussi à vos enfants de trouver des ressources pour s’occuper, observer le monde qui les entoure et éprouver l’ivresse de liberté des grands voyageurs…

Articles en lien

Publicité